Siège :

2 terrier Ste-Serenne

86260 Vicq-sur-Gartempe

 

Tél. 06 52 82 82 83

 

Autres types de loquets et variantes


La clenche à bascule ou loquet à bascule

Sur cette fermeture, le POUCIER est remplacé par une POIGNÉE tournante. La tige mobile est soulevée au moyen d'une bascule fixée à l'extrémité de cette poignée, laquelle peut prendre la forme d'une OLIVE, d'un BOUTON, d'une BOUCLE, d'un ANNEAU, d'un LOSANGE, d'un T ou d'une ESSE. Le CRAMPON et le MENTONNET sont les mêmes que pour les autres modèles. Par contre, la tige mobile est de forme différente et munie d'un bouton de levage.


Poignées

La clenche à ressort

Ici la POIGNÉE tournante prend généralement la forme d'une OLIVE ou d'une CLEF. La tige mobile à bouton et ressort est montée sur platine (pleine ou à jour), garnie d'une bascule ou fouillot en fer ou en cuivre.

 


Signalons que quelques exemplaires de ce type ont été fabriqués en série car on les retrouve dans "l'Album Général de Quincaillerie de Bâtiment" édité en 1926 par la Maison PICARD (la plus ancienne de Paris).


 

La clenche actionnée avec l'index

On rencontre ce système de loquet dans le Jura. Il est de manipulation facile, le poucier étant actionné vers le haut avec l'index. La poignée fortement renflée est rivetée sur la platine, et mortaisée pour l'engagement du levier pivotant sur un axe serti.

 


 

La clenche à poignée traversante

Ce système de fermeture est très simple. Pour pouvoir ouvrir la porte, la clenche est munie de deux poignées, l'une placée à côté du mentonnet, l'autre passant à travers le vantail.

 


page précédante                                                                                     page suivante


1 En vertu du paragraphe § 19 de la loi sur les petites entreprises, nous ne prélevons pas et n'affichons pas la TVA.